16 Déc

Location d’un appartement à Aix-en-Provence : les données du marché sont en ligne !

Vous êtes locataire d’un studio de 30 m2 dans le centre-ville d’Aix-en-Provence et vous avez l’impression de payer beaucoup trop cher tous les mois ? Vous êtes mutés à Aix-en-Provence, vous  recherchez un appartement dans la belle commune des Bouches-du-Rhône et vous aimeriez connaître l’état du marché locatif ? Vous êtes propriétaire d’un T3 avec vue sur la montagne Sainte-Victoire que vous pensez mettre en location. Vous avez donc besoin d’informations et notamment de chiffres sur le marché des loyers ici dans l’ancienne capitale de la Provence. Vous avez de la chance, car l’observatoire CLAMEUR (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux) ouvre progressivement au grand public l’accès à ces données longtemps réservées aux professionnels sur son site internet. Le marché locatif de la ville d’Aix-en-Provence et même celui du Pays d’Aix-en-Provence  peuvent désormais être consultés en ligne en vous rendant à http://www.clameur.fr/lmve.htm?vil=1314 et c’est gratuit !

Vous allez disposer d’un important niveau de détail. Sur la ville d’Aix-en-Provence, vous y découvrirez le niveau moyen  des loyers de marché et de relocation hors charges des baux signés en 2013 : 16,3 € le mètre carré, en hausse de 5,2 % sur  un an.  Figurent également les caractéristiques de marché jouant sur la location d’appartement à Aix-en-Provence telle la surface moyenne habitable des logements aquisextains (49,3 mètres carrés) ou la durée moyenne d’occupation du logement (37,4 mois). Des informations précieuses qui devraient vous permettre de comparer les données recueillies par Clameur avec celles des futurs observatoires locaux des loyers dont la mise en place est programmée dans le projet de loi ALUR.

Par ailleurs, dès juin 2014, le site de CLAMEUR va proposer de nouvelles fonctionnalités. L’arrivée de nouveaux partenaires permet de présenter au public un ensemble d’indicateurs avancés décrivant les tendances les plus récentes de la conjoncture, ville par ville (loyer, état du portefeuille des biens disponibles à la location, délai de réalisation des affaires). Ces nouveaux indicateurs seront rafraichis à un rythme mensuel. À suivre donc…

H.P. / BazikPress @ Clameur

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée