29 Août

Offrez-vous un appartement à Aix-en-Provence à un taux de 0,70% sur 20 ans !

Au mois d’août, la tendance des taux de crédit immobilier a encore été à la baisse. Vous souhaitez acheter un appartement à Aix-en-Provence ? Le taux moyen appliqué sur 20 ans était de 0,96% pour la clientèle Cafpi (0,56% sur 10 ans, 0,82% sur 15 ans et 1,15% sur 25 ans), alors profitez-en !

« L’activité Cafpi est en hausse, le volume de dossiers validés, ainsi que le montant total des crédits accordés par Cafpi ne cessent de croître, souligne Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi. Les taux records proposés offrent donc la possibilité d’accéder à la propriété pour tous les profils. »

Tenez-le-vous pour dit ! Avec un nouveau record de taux négocié sur 20 ans à 0,70% par Cafpi pour sa clientèle en août, contre 0,93% un mois plus tôt, les taux n’ont jamais autant favorisé l’achat d’un appartement à Aix-en-Provence. « Les taux records affichés ce mois-ci sont à destination des bons profils », poursuit Philippe Taboret. Le taux fixe de 0,70% obtenu sur 20 ans est un record absolu, mais, au vu de la conjoncture actuelle, il sera très certainement égalé, voire très prochainement battu.

Les crédits immobiliers portés par la BCE
« Une inflation loin des objectifs de 2% (1,3% en juin), une croissance poussive au second trimestre en Europe et des inquiétudes sur les conséquences du Brexit mais également de la bataille commerciale Chine/USA, ont poussé la BCE à prendre des mesures fortes et immédiates puisque la poursuite de la politique accommodante de la BCE n’a pas tardé à être annoncée par Mario Draghi, son Président », indique Philippe Taboret. Cette conjoncture favorable s’est traduite par une hausse des demandes de prêts sur 1 mois (+10% par rapport à juillet 2018), mais aussi des montants empruntés (220 986 € pour les primo-accédants et 278 023 € pour les autres accédants en juillet contre respectivement 213 557 € et 265 476 € en juin).

« Comme l’a affirmé l’actuel Président de la BCE, nous pouvons d’ores et déjà confirmer que les taux de crédit vont rester très bas, au moins jusqu’au 2e semestre 2020 », conclut Philippe Taboret.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée