29 Juin

Le point sur la psychologie des vendeurs d’appartements à Aix-en-Provence !

Vous cherchez à acheter un bien immobilier ? Alors, dans quel état d’esprit se trouvent les propriétaires/vendeurs d’appartements à Aix-en-Provence plus d’un mois après le début du déconfinement ? Sont-ils prêts à vendre ? A baisser leur prix ? Faisons le point avec une enquête réalisée par l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger.

 » L’étude de l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger démontre que la crise du covid-19 a bouleversé la perception des vendeurs en semant le doute sur l’opportunité de vendre au sortir du confinement. Désormais l’hésitation apparaît pour 38% d’entre eux et 37% pensent que c’est le bon moment pour vendre. Une analyse plus fine de leur psychologie révèle que la confiance dans l’aboutissement de leur projet de vente est toujours présente pour 3 vendeurs sur 4. Un optimisme qui serait même renforcé à l’heure du déconfinement ! », souligne Séverine Amate, Porte-parole chez SeLoger.

Baisser le prix de vente ? D’accord, mais pas tout de suite !
Pour preuve, 47% des vendeurs, dont le logement n’aurait toujours pas trouvé preneur après trois mois passés sur le marché, se disent disposés à patienter pour vendre leur bien au prix. Pas question de brader leur bien. Ils se disent en effet prêts à prendre leur mal en patience plutôt qu’à devoir baisser leurs prix. A l’inverse, seul un propriétaire sur quatre consentirait à revoir à la baisse le prix de vente de son bien si celui-ci n’était toujours pas vendu au bout de trois mois. Enfin, 16 % des vendeurs iraient jusqu’à retirer leur logement du marché si celui-ci tardait trop à trouver preneur… Bref, brader leurs biens n’est décidément pas dans les projets des vendeurs !

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée