30 Juil

Les banques prêtent pour l’achat d’un appartement à Aix-en-Provence !

Vous cherchez à acheter un appartement à Aix-en-Provence ? Du côté des taux et de la production de crédit, les nouvelles sont plutôt bonnes. Les banques, en cette sortie de Covid, sont prêteuses !

La reprise constatée par l’ensemble des professionnels du secteur se confirme en effet dans les chiffres de la Banque de France publiés le 6 juillet. En mai, la production de crédits immobiliers a augmenté de plus de 33 %, retrouvant ainsi son niveau du mois de mars 2020 : 14,3 milliards (contre 10,7 milliards en avril). Pour rappel, en avril, hors renégociations de crédit, la production était tombée à 9,8 milliards d’euros, en baisse de 32 % sur un mois, et 45 % depuis février 2020. Tous crédits confondus, en mai, la production atteint 21,1 milliards, un chiffre même supérieur à celui de mai 2019 (18,2 milliards) à un moment où les transactions atteignaient pourtant un niveau record.

« Cette hausse de la production de crédits en mai hors renégociations est liée à la reprise rapide des transactions immobilières dès la mi-mai et au dynamisme très fort du marché qui s’en est suivi comme en témoigne ce retour au niveau de production de crédits d’avant confinement alors même qu’en mai, il n’y a même pas eu un mois complet d’activité », analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Chez Vousfinancer, la production de crédits est équivalente à celle de l’année dernière. À fin juin, le montant total de crédits financés au 1er semestre atteint 1,5 milliard d’euros de crédit, un chiffre égal à celui du 1er semestre 2019.

Toujours beaucoup de renégociations de crédits …
La Banque de France confirme aussi la poursuite du mouvement de renégociations de prêts, mais dans une moindre mesure, pour un volume de 6,8 milliards contre 9,6 milliards en avril (32 % des crédits en mai, après 47 % en avril). Une activité soutenue que constate aussi Vousfinancer dans son réseau d’agences. Au 1er semestre, à fin juin, chez Vousfinancer les renégociations de crédit ont augmenté de 53 % par rapport à la même période en 2019 et leur part dans la production de crédit totale a doublé ! Elles représentent 15 % des crédits au 1er semestre 2020, contre 7 % au S1 2019.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée